Chers lecteurs,

Ce weekend, le centre de formation nordique avait prévu se rendre dans la Vallée de Conche pour pouvoir apprivoiser au mieux la neige avant les premières compétitions qui approchent à grands pas. Ce camp fut toutefois rythmé par de multiples changements de programme. Premièrement le ski de fond dans le Haut Valais est actuellement impraticable, il a donc fallu faire preuve d’imagination.

Samedi matin nous partons donc pour Thyon 2000 où les installations alpines ouvraient leurs portes ce jour-là. Le matin nous avons fait du ski sauvage dans les alentours puis du ski skating l’après- midi sur les pistes alpines. Le point fort de la journée reste tout de même le partage d’un moment d’entraînement avec les skieurs alpins. (Nous avons enfin pu leur démontrer que nous poussions plus fort qu’eux (rire)). Le soir tout le monde est retourné au bercail après cette superbe journée passée à Thyon.

Le dimanche nous partons cette fois pour le paradis. Non non nous ne sommes pas morts mais nous nous rendons au fond du Val Ferret tout proche du Plan de la Chaux. Et oui on visite tous les alpages de vaches d’Hérens durant ces camps ! Nous posons donc notre bus aux Ars et montons en ski sur la fine couche de neige jusqu’au Plan de la Chaux. Là-haut se trouve au minimum 30cm de poudreuse, bref la grande classe ! Nous skions environ 3h dans ce petit coin de paradis avant de rejoindre la plaine. Enfin Orsières. Nous en profitons pour manger une bonne pizza devant le slalom de Lévi où nous constatons que l’air du Val Ferret fait aller vite. ( Daniel Yule). Ce camp est donc une réussite du fait que notre motivation et notre envie de gagner s’amplifie sans cesse.

Marc Pralong

Actualités

Témoignage

Thaîs Locher, Athlète du Centre Nordique du Valais Romand de 2012 à 2015

"J'ai eu la chance de pratiquer mon sport avec ce centre, j'ai pu y faire la connaissance d'amis formidables, être encadrée par un entraîneur motivé et expérimenté, et suivre ma scolarité tout en m'entraînant. J'ai la chance de pouvoir continuer mon chemin avec les juniors à Brigue avec Ski Valais. Et j'espère que d'autres jeunes pourront encore bénéficier des structures qu'ont permis de m'épanouir dans le ski de fond. Je me souviendrai toujours de cette expérience et je ne regrette rien."