Résumé par Erwan

Bonjour,

Je vais vous résumer le camp qui s’est déroulé à Champéry.
Tout d’abord nous sommes partis en skating faire un parcours avec différents postes, et pour notre plus grand bonheur, il pleuvait.
Pendant ce camp, nous étions avec la relève de Champéry et Evolène. Il y avait des fondeurs disciplinés (pour la plupart) et pour d’autres... ils étaient comment dire… un peu agité (je ne citerais pas de nom mais les personnes ayant participer à ce camp sauront très bien de qui je parle ). Ensuite nous sommes montés au chalet du ski club de Champéry… au sommet de la montagne. Nous avions un très bon cuistot que je remercie au passage. Nous sommes partis ensuite en course à pied sur le parcours vita de Champéry, pour certains c’était assez exigeant.

Le soir, suite à un très bon souper nous sommes allés faire un petit somme. Laurian, une petite poignée d’enfants, Romain (oui il était là lui aussi) et moi-même sommes allés dormir dans un autre chalet un peu plus loin.

Résumé par Sophie

Le camp a débuté à Sion par 1h20 de skating (Erwan s’est perdu)– ensuite nous sommes montés aux Crettaux, chez Polon Quoi !!!! Après un bon dîner, une pause, skis roues classique pendant 2h, puis la piscine et le très très bon souper et au lit.

Résumé par Elsa

Premier jour :

Le lundi matin, nous avons rejoint les athlètes de Ski Romand à Aigle devant l’UCI. Les entraîneurs avaient préparé trois postes :

  • un poste avec Charles en ski à roulettes où on devait faire des sprints sur un parcours.
  • un poste de coordination avec Stéphane.
  • un poste de ski sur herbe avec Minus.
Ensuite, nous avons pique-niqué tous ensemble.
L’après-midi, nous sommes montés en courant aux Diablerets, depuis Aigle pour les garçons et depuis le Sépey pour les filles. Après 1h30 de course à pied, nous sommes arrivés à l’hôtel des Sources mais nous avons fait encore 20 minutes de gainage.
Nous nous sommes installés dans nos chambres, puis nous sommes allés manger. Au menu : pommes de terre-tranches de porc avec sauce aux champignons-choux-fleurs. Miam ! Puis nous sommes allés dormir pour récupérer de cette grosse journée...

Résumé par Sophie

Nous avons commencé le camp comme d'habitude sauf que cette fois nous partions pour MACOLIN ! Tous étaient là, même Audrey, le bus était plein. Quand nous sommes arrivés à Macolin nous avons débuté par un échauffement pour le 12 minutes. Pour Estelle, Elsa et moi c'était le premier 12 minutes. A l'arrivée tous étaient "morts" (une source proche m'a révélé que Marc ressemblait à une fontaine). Ensuite petit gainage et nous nous sommes rendus à l'hôtel Bellavista qui était superbe malgré quelques moustiques qui s'entraînaient à fond pendant la nuit.

Résumé par Laurian

Un camp un peu particulier était prévu pour nous. On devait aller à Evolène pour un camp avec les jeunes des pionniers afin de promouvoir le ski de fond dans un autre endroit que le val Ferret et la vallée de Bagnes. Nous avions rendez-vous assez tôt samedi matin à Som-la-Proz pour Estelle et moi ou à Sembrancher pour Elsa et Erwan. Chloé la sœur d’Elsa était du voyage. Après un peu de route, on arriva aux Haudères. Les parents et les jeunes nous attendaient au départ du Raid. Sophie était aussi là-bas. Après un petit moment d’attente -pour ranger et caser les affaires de chacun dans les bus, nous partîmes en course à pied jusqu’à l’Hérens Arena. Je disais les bus car Charles a demandé à Loraine de venir l’aider à gérer tous ce petit monde. Après que certains garçons se soient acharnés sur une ou deux filles (ils n’ont pas compris comment on drague), on arriva à bon port.

On fit un loup (pas facile de délivrer des petits de huit ans en leur passant sous les jambes). Après quelques variantes du loup, on fit un parcours avec slalom, montée, descente d’escaliers, saut, vise … Puis on fit une passe à dix que j’ai facilement gagné car celui qui parlait faisait perdre un point à son équipe et dans l’autre équipe il y avait un petit qui faisait que de parler. Après on est descendu à la Toure (lieu d’habitation de la moitié du groupe) faire une grillade. Il fallait prendre du bois, alors avec Erwan on a pris un arbre. On mangea des salades, des saucisses et des tranches.

Actualités

Témoignage

Thaîs Locher, Athlète du Centre Nordique du Valais Romand de 2012 à 2015

"J'ai eu la chance de pratiquer mon sport avec ce centre, j'ai pu y faire la connaissance d'amis formidables, être encadrée par un entraîneur motivé et expérimenté, et suivre ma scolarité tout en m'entraînant. J'ai la chance de pouvoir continuer mon chemin avec les juniors à Brigue avec Ski Valais. Et j'espère que d'autres jeunes pourront encore bénéficier des structures qu'ont permis de m'épanouir dans le ski de fond. Je me souviendrai toujours de cette expérience et je ne regrette rien."