Course 1 : Klosters, 20 décembre 2015

Nous avions rendez-vous à 8h30 à Sembrancher pour la première course de la saison. Nous sommes partis pour 5 heures de route. Dans le bus, c'était normal, enfin on jouait avec nos téléphones.

A midi, nous sommes allés manger à Heidiland. Tout le monde a pris des roestis ou des pâtes. Après manger, on s'est remis en route jusqu'à Davos car il n'y avait pas assez de neige pour faire la course à Klosters.

Camp 8 : camp Goms décembre 2015

Le 8ème camp d’entrainement de cette saison s’est déroulé le 27, 28 et 29 novembre à Oberwald, dans le Haut-Valais.

Camp 6 : Les Diablerets

Mardi 20.10.2015

Nous sommes partis des Diablerets en ski roue classique, au début nous avons fait un peu de technique et ensuite nous sommes montés jusqu’au col de la Croix. L’après-midi course à pied et gainage. Le soir, nous nous sommes tous trempés dans le jacuzzi, que du bonheur.

Camp 7 : camp début novembre 2015

Après une bonne nuit passée à la maison, nous voici de retour pour un camp de trois jours. Camp spécial, car cette fois, nous rentrons dormir à la maison.

Camp 5 : Mayen de Bruson

Vendredi 25 septembre 8h45, l’équipe de Ski Valais part en direction de Martigny pour 2h15 d’entrainement en skating entre St-Mauricet Martigny. Ensuite nous partageons un repas au Cristal. L’après-midi nous reprenons l’entrainement en course à pied avec notre épique au complet avec Yoann Farquet qui nous a rejoint. Nous terminons vers 19h30 et nous nous rendons au magnifique chalet des Filliez aux mayens de Bruson où les grands-parents d’Audrey nous ont concocté de miraculeuses pizzas

Actualités

Témoignage

Thaîs Locher, Athlète du Centre Nordique du Valais Romand de 2012 à 2015

"J'ai eu la chance de pratiquer mon sport avec ce centre, j'ai pu y faire la connaissance d'amis formidables, être encadrée par un entraîneur motivé et expérimenté, et suivre ma scolarité tout en m'entraînant. J'ai la chance de pouvoir continuer mon chemin avec les juniors à Brigue avec Ski Valais. Et j'espère que d'autres jeunes pourront encore bénéficier des structures qu'ont permis de m'épanouir dans le ski de fond. Je me souviendrai toujours de cette expérience et je ne regrette rien."