Lundi 19 mai

Le test à la Douay !!! la saison 2018 est lancée et débute avec le fameux « test à la Douay » - Quel début pour nos deux nouveaux : un nouvel athlète, Théo Fellay et un nouvel entraîneur, Fabian Bieri qui va nous faire profiter de ses expériences d’ancien athlète nordique.

Quelques tours d’échauffement et comme d’habitude, un moment super dur ce test !!!! . Et puis nous avons eu très très faim alors vite au Chalet de l’Amonaz où nous avons dégusté un bon plat de pâtes (comme tout le temps avec Charles mais on en redemande).

L’après-midi on a alterné entre course à pied et gainage. Charles a travaillé l’équilibre avec Estelle qui doit malheureusement protéger son genou douloureux. Après un bon riz au curry nous nous sommes reposés au Chalet.


Ne ratez-pas la première étape à Evolène le 30.12.2017 Pour terminer l'année en beauté !


 


Samedi 21 octobre 2017, on a eu rendez-vous à Som la Proz, Sembrancher ou Martigny pour un camp un peu spécial. En effet, le camp avait été déplacé non pas de date mais de lieu. Cette année nous ne parlerons pas de souffrance en poussée dans la Vallée de la Brévine. On ne parlera pas non plus de bouquetins ou de paysagea à couper le souffle. On ne parlera pas non plus de cuisine gastronomique. Bon vous avez compris on ne va pas au Cernet.

À la place, on commença par un peu de skating en plaine. Ce fut l’entrainement le plus long des deux filles. On fit quelques petits sprints ainsi qu’un relais. Erwan et moi fîmes un peu de technique. Après cet entrainement, on alla tous à la coop manger. Après une petite sieste dans une pelouse à Martigny, on entama le col des planches. Je partis du fond, Erwan du premier virage et les filles de Chemin. La montée fut rythmée par les cloques de Sophie. Après le bout qui est vraiment raide, Charles me dit : « Pousse dix minutes après c’est plat. » Après avoir fait ces dix minutes, je peux vous confirmer que ce n’est pas plat mais seulement moins raide. Il y a une nuance.


Chers lecteurs,

Ce weekend, le centre de formation nordique avait prévu se rendre dans la Vallée de Conche pour pouvoir apprivoiser au mieux la neige avant les premières compétitions qui approchent à grands pas. Ce camp fut toutefois rythmé par de multiples changements de programme. Premièrement le ski de fond dans le Haut Valais est actuellement impraticable, il a donc fallu faire preuve d’imagination.

Pour la 3ème fois de la saison, le centre de formation nordique du Valais romand a offert la possibilité à tous les jeunes des clubs formateurs du Valais romand de se rencontrer le temps d’un week-end. C’est dans un cadre toujours aussi accueillant et avec une météo optimale qu’une vingtaine de jeunes valaisans s’est entraînée 2 jours durant.

Le week-end débute le samedi matin par une séance d’agilité en skis à roulettes skating ou roller avec des petits jeux d’échauffement. Puis un parcours avec slalom, cordes, équilibre, réflexion, montées, descentes a su ravir les Elsa, Noé ou Simon. Après quelques petits concours d’équilibre, tout le monde ou presque se dirige en roulant jusqu’au Gîte de La Léchère.

Après un bon repas et une petite pause bien méritée, tout le monde chausse ses chaussures pour un entraînement à pieds en direction du fameux terrain de foot de La Neuvaz ! Certains ont quand même émis l’hypothèse que le jardinier n’avait pas tondu la pelouse toutes les semaines… Après un échauffement ludique, la partie principale a mis aux prises les garçons aux filles. Une première épreuve de self contrôle, une deuxième de grimpe sur la digue de La Neuvaz et une troisième de précision ont permis à l’équipe féminine de s’imposer de justesse ! Réflexion, résistance, esprit d’équipe, chance, ou vitesse ont été mis à rude épreuve.

Actualités

Témoignage

Thaîs Locher, Athlète du Centre Nordique du Valais Romand de 2012 à 2015

"J'ai eu la chance de pratiquer mon sport avec ce centre, j'ai pu y faire la connaissance d'amis formidables, être encadrée par un entraîneur motivé et expérimenté, et suivre ma scolarité tout en m'entraînant. J'ai la chance de pouvoir continuer mon chemin avec les juniors à Brigue avec Ski Valais. Et j'espère que d'autres jeunes pourront encore bénéficier des structures qu'ont permis de m'épanouir dans le ski de fond. Je me souviendrai toujours de cette expérience et je ne regrette rien."